Se connecter pour vérifier ses messages privés
Coruscant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars Dark Lightning Index du Forum » L'Empire » Banque de Donnée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
.: BETA 9666 :.
Esprit Holocron
Esprit Holocron


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 10
Localisation: Coruscant
MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 15:34 (2008)    Sujet du message: Coruscant Répondre en citant

Coruscant est une planète incontournable que la quasi-totalité des mondes connus de la galaxie connaissent, même de nom.
Coruscant est un monde qui semble aussi bien merveilleux que terrifiant. Les restaurants de luxe à 10 000 crédits l’assiette côtoient les hôtels de luxe, tandis que dans leur ombre vivent les pauvres et les indigents se réfugiant la nuit dans leurs bouges. Quoi qu’il en soit, Coruscant réserve un bon nombre de surprises, faisant d’elle une planète imprévisible, loin d’être ennuyeuse.

Vue depuis l’espace, celle que l’on nomme le Joyau des Monde du Noyau peut sembler artificielle. En effet, sa surface est entièrement couverte de constructions urbaines brillantes de mille feux, ce qui donne à ce monde une apparence unique dans tout l’univers. Chaque pouce de Coruscant est densément urbanisé, et il n’y a ni forêt, ni prairies, ni océans, juste deux calottes glaciaires à chaque pôle et des réservoirs artificiels géant (le tout occupant tout de même 29% de la surface de la planète). La glace des pôles constitue la seule réserve d’eau potable de la planète. Elle est aspirée par d’immenses pipelines et stockée dans des réservoirs tout aussi impressionnants. Ces réservoirs sont d’ailleurs parfois une attraction locale, telle la Western Sea.

Les bâtiments s’organisent en gigantesque niveaux souvent entrecoupés de profonds canyons de plusieurs kilomètres de profondeur. Seuls les monts Manarai ont échappé à l’urbanisation, mais ils devinrent en contrepartie une attraction touristique majeure. Le trafic orbital entoure la planète telle une nuée d’électrons autour de leur atome. Les milliers de vaisseaux livrent de la nourriture et du ravitaillement en tout genre, et déposent des diplomates, des ambassadeurs et des touristes. Le trafic atmosphérique, guidé par des grilles magnétiques bien définies, ne cesse jamais. Plusieurs plate-formes d’atterrissage flottantes permettent aux vaisseaux privés ayant reçu l’autorisation d’entrer dans l’atmosphère de se poser à l’abri des embouteillages au niveau des spatioports. Un immense réseau de taxi et de bus dessert l’ensemble de la planète tandis que les cargos de fret utilisent des tunnels "souterrains".

Coruscant étant distante de son étoile d’environ 200 millions de kilomètres (et du Noyau de 10 000 années-lumière), elle n’est naturellement pas propice aux humains. Ceux-ci ont réglé le problème en mettant en orbite de gigantesques miroirs solaires reflétant la lumière et la chaleur de Coruscant Prime sur la planète. C’est à ces miroirs que le poète Adder Ain-la faisait référence. Afin de faire face à l’intense pollution générée par le nombre incroyable d’habitants, des mesures strictes ont été prises. Ainsi, tout ce qui est produit par Coruscant est entièrement recyclable. Même le dioxyde de carbone produit est récupéré par des humidificateurs orbitaux placés en orbite basse.



De nombreuses étendues de Coruscant, en particulier celles situées dans l’hémisphère ouest, sont peu peuplées mais produisent constamment en très grandes quantités de l’énergie et des biens. Ce fut le cas du quartier nommé "The Works" qui produisit pendant des siècles toutes sortes de choses, comme des droïdes, des pièces de vaisseaux ou des matériaux de construction, avant d’être abandonné et livré à la pègre.

La plus grande partie de la population de Coruscant est concentrée au niveau de l’équateur et dans Galactic City. Cette métropole de la taille d’un continent se démarquait des urbanisations voisines par ses hauteurs vertigineuses. Elle fut aussi appelée "Republic City", puis "Imperial City" durant le règne de l’Empire Galactique et enfin "New Republic City" lors de l’instauration de la Nouvelle République.

Les plus bas niveaux de Republic City n’ont pas vu la lumière du jour depuis des milliers d’années. Plus on descend dans la ville, plus on a l’impression de s’enfoncer dans des cavernes lugubres telles celles d’AF'EL, et le danger est sensiblement le même. Droïdes détraqués, champignons carnivores et mutants troglodytes constituent la masse rampante et grouillante des niveaux les plus bas de la planète, donnant ainsi naissance à un monde sombre et terrifiant que tout le monde évite comme la peste. Malgré ce qui vit sous leurs pieds, les Coruscantis vivent paisiblement et de manière insouciante dans les kilomètres de structures recouvrant leur monde, ayant toujours à portée de main tout ce qui leur est nécessaire. Les riches politiciens se sont toujours arrangés pour que Coruscant ne manque jamais de rien et vive dans le luxe.





Aussi loin que remonte l’histoire connue de la galaxie, Coruscant en a toujours été le cœur. Il a été maintes fois supposé que les humains étaient originaires de Coruscant, mais aucune preuve n’est parvenu à étayer cette hypothèse. En tout cas, beaucoup d’humains y croient, mais c’est essentiellement par fierté et pour soutenir leur politique humanocentrique.
L’une des plus vielles histoires connues de Coruscant est un chant lyrique épique du nom de "Dha Werda Verda" qui signifie "Les Guerriers de l’Ombre" en Mand'o. Ce chant datant de 200 000 ans avant la Bataille de Yavin raconte une grande bataille entre les Taungs et les Bataillons de Zhell une union de 13 nations humaines.

_________________
Holocron BETA 9666. Esprit Impérial.


Revenir en haut
.: Publicité :.


MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 15:34 (2008)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars Dark Lightning Index du Forum » L'Empire » Banque de Donnée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Jedi Knights by Scott Stubblefield